Retour aux articles

Propreté d'huile : Pourquoi ça compte ?

Prof. Dr. Boris Zhmud, Responsable de la recherche-développement chez BIZOL Allemagne

FIGURE 1 / Boris Zhmud in the laboratory

FIGURE 2 / ISO 4406: 1999 Code Chart

Il y a de fortes chances que votre garagiste vous ait déjà balancé cette réplique : « Votre huile a l'air sale et doit être changée » ? Comment l’a t-il su ? La majeure partie de la saleté est constituée de particules microscopiques qui ne peuvent pas être vues à l'œil nu, et la plupart des garages ne possèdent pas de microscopes. Le mécanicien avait-il tort ? Peut-être pas. L'huile accumulera de la saleté avec le temps et la distance parcourue, et plus cette dernière sera longue, plus l’huile sera sale. Jim Fitch, fondateur et PDG de Noria Corporation, a déclaré : « Les particules microscopiques sont en effet la plus dangereuse forme de contamination des lubrifiants, car elles causent une usure du moteur et raccourcissent la durée de vie des composants de celui-ci.” 

 

L'industrie accorde beaucoup d’intérêt à la propreté du lubrifiant. L'organisation internationale de la normalisation a élaboré un guide des normes de contamination sous le code ISO 4406 pour quantifier les niveaux de contamination particulaire. Ce code ISO comprend trois numéros de gamme permettant de différencier la dimension et la distribution des particules, par ex. 19/17/14, chaque nombre représentant le niveau de contaminant pour la taille de particule correspondante : 4 ?m, 6 ?m et 14 ?m.

Cependant, dans l'industrie automobile, un système ISO à deux chiffres plus ancien est toujours utilisé, par ex. 19/16, avec le premier chiffre se référant aux particules de plus de 5 ?m, et le second se référant aux particules de plus de 15 ?m. Les deux derniers chiffres du code à trois chiffres ne diffèrent pas beaucoup des deux chiffres du code à deux chiffres, par conséquent, pour l'usage profane, 19/17/14 devrait être équivalent à 17/14.

En plus de ceci, il existe également un nombre de codes qui sont souvent utilisés. Par exemple, si l'on parle d’un code de propreté de 17 du régime ISO, cela signifie probablement que le nombre total de particules est supérieure à 5 ?m, mais pas nécessairement, et les choses peuvent alors devenir très confuses. A chaque fois que le chiffre du code augmente, le nombre de particules double : par exemple, le code 19 correspond à la gamme de concentration de particules de 2500 à 5000 particules / ml; et le code suivant 20 est déjà compris entre 5 000 et 10 000 particules / millilitre. 

De nombreuses études prouvent les effets positifs de la filtration améliorée sur la durée de vie du moteur et de la transmission. Par exemple, en filtrant l'huile de carter à 30 ?m, l'usure du moteur est réduite de moitié, et filtrée à 15 ?m, l’usure est réduite à 1/3 par rapport au niveau d'usure moyen avec filtrage standard jusqu'à 40 ?m.

La durée de vie utile des engrenages avec code de propreté de 14/11 du régime ISO sera 2 à 3 fois plus longue qu'avec un code de propreté de 20/17. Un effet encore plus important peut être observé avec les fluides hydrauliques.

La durée de vie d'un système hydraulique avec fluide hydraulique 15/12 peut être au moins 10 fois plus longue qu'avec un fluide hydraulique 24/21. Il s’agit en effet d’un cas où juste une cuillère à café de poussière et de saleté peut ruiner un baril de 200 litres d'huile ! Les particules de 20 microns à 5 microns sont responsables de jusqu'à 60% de l'usure du moteur.

Une huile de moteur fraîche dans un récipient scellé aura généralement un code de propreté ISO de 16 à 18. Lorsque l'huile atteint un niveau de 21 à 23, il est recommandé de la changer. Si vous pouviez filtrer l'huile du moteur jusqu'à 1 micron, la durée de vie pourrait être prolongée jusqu'à 10 fois !

Alors, pourquoi les grands constructeurs ne fabriquent-ils pas un tel filtre ? La réponse à cette question est l'économie de carburant. Les filtres à huile à écoulement principal ne peuvent pas être aussi restrictifs; ils ne peuvent filtrer les particules qu'environ 20 à 40 microns. Dans le cas contraire, les pertes par pompage deviennent trop élevées et l'économie de carburant commence à se dégrader, ce qui constitue une situation de « non-non » dans notre monde éco-politisé moderne.

Malheureusement, l'huile ne peut jamais être vidangée complètement lors d'une vidange d'huile. Habituellement, il y reste ½ à 1 litre d’huile qui se charge donc de contaminer l'huile fraîche. Si vous souhaitez utiliser un bon code ISO 17 « propre » pour remplacer le code ISO 22 « sale », et que votre volume total de lubrifiant est de 5 litres, vous finirez inévitablement par avoir un code ISO 19 non propre après le changement de l'huile !

Voici un autre exemple avec les fluides de transmission automatique (ATF). La contamination particulaire des ATF provoque des performances irrégulières de la soupape, une mauvaise lubrification, une surchauffe et une dégradation accélérée. Le conducteur peut expérimenter des changements de vitesses difficiles. Le niveau de propreté sécuritaire est considéré comme étant de 19/16 ou mieux, et tout ce qui est au-dessus de 21/18 est considéré comme dangereux et la transmission doit être déclenchée dès que possible pour éviter des dommages mécaniques.

BIZOL propose des solutions avec des packs de vidange d'huile complets, y compris le rinçage du moteur et de la transmission. En gardant votre moteur et votre boîte de vitesses propres, vous augmentez leurs durées de vies, notamment en contribuant à la protection des pièces et en économisant sur les coûts des pièces de rechange. 

Télécharger en PDF Télécharger l'image


Retour aux articles
Oil Finder À propos de nous Contact Produits